27 avril 2009

La démocratie égocentrée : J'suis partout !

Quelques notes en vue d'un billet traitant de la tentation du retour au centralisme bureaucratique .

Centralisatrice et paternaliste ( comme une poule sous son aile …) …

Ce n'est pas au pouvoir d'ordonner la société, quant au social il n'a rien à voir avec ça, au cas par cas il s'attache à résoudre les difficultés

-Incitation aux demandes de subvention auprès des associations / subordinations/récupération

-bourse au bénévolat centralisée

Etc .














Les Fours à Chaux : Lieu Source !

" Les Arts en balade " qui font traditionnellement étape aux Fours à Chaux tous les ans, feront relâche ici cette année . Bien pris par ailleurs ces temps- ci ( Sic ! ) et comme ne sollicitant jamais d'aide par principe - de précaution ? Presque ! - j'ai sorti mon joker en attendant l'année prochaine …et c'est pourquoi nous serions très heureux de vous retrouver ce week-end ( 2 et 3 Mai ) à Billom où par contre ce sont les Fours à Chaux de Romagnat qui feront escale . ça se transporte comment des Fours à Chaux ? Fastoche par vidéo bien sûr… mais ce qui justifie le déplacement, c'est le talent de Michel Girardin et Michel Costes ! Ils vont présenter en effet, le résultat du " travail en résidence " qu'ils ont fait aux Fours à l'occasion, entre'autre des "Arts en balade " 2007 . On compte sur vous samedi ou Dimanche ? Le gros coup cet année aux Fours nous le réserverons pour les" Journées du Patrimoine" en Septembre avec Présentation du Projet : "Romagnat - terre à Chaux ", le Four du Zouzou, La " Maison du Patrimoine " et son programme d'activités, les conservatoires … on est déjà à fond dedans : on embauche !





Plus près de nous, à la veille au soir (samedi ) de " La fête de la rue ", théatre aux fours : les "Esclabaudages" des copains de la Compagnie Latitud's et peut-être encore le jour d'avant ( Vendredi sur le podium de la " Maison du Patrimoine" concert avec" La Cause perdue " ! Quant à moi ? Nous reprenons " Chez Pierrot " , vous trouverez le programme dans l'un de mes deux blogs !… Merci de faire circuler les " Bonnes Nouvelles " !

26 avril 2009

La Prugne : Mariage Forcé !

















…et puis une petite Lumière venant de Jeff Carrias qui a fait ce montage d'après le bulletin municipal n° 63 de Juin 2008, vient éclairer sous un autre angle cette duperie !





La preuve de l'arnaque électorale ? T'as qu'à lire …et n'oublie pas d'archiver !




Un rassemblement des cocus et cocues de la Démocratie et de ses promesses non tenues serait -il envisagé devant la Prugne ? ça risque de faire du monde sur la commune !…la promesse sera peut-être faite alors que ça se soigne ?… moi je crois fermement que nous allons trouver un traitement ! Devine ?



Au troisième tour , c'est Jeff crinière an vent , yeux clairs et casaquette foncée qui sort en tête en haut de la rue nouvellement renommée Avenue François Farret . En pleine forme Jeff dépasse l'immeuble de la Fondation (FFF) et va s'engager le long du clos de LaPrugne ,que l'on peut distinguer de l'immeuble de la Fondation, car bien qu'identiques les immeubles du clos sont plus nombreux . Rien ne peux plus empécher Jeff de gagner au bout du cours Ceausescu baptisé ainsi en hommage à l'inventeur du l'Urbanisme négationniste.…et c'est ainsi que Jeff nous propose une solution finale pour gommer l'idendité de Romagnat . Ceci fait un concours sera ouvert à la population - dont on ne tiendra pas compte- pour trouver un nom à cette Ville-Nouvelle…il paraît d'ailleurs qu'il est déjà choisi : DEMOCRATIC' CITY "la ville des coucous contents "…Dis donc ça doit-être bon ça pour le concours des villes fleuries ?

La bataille du calvaire ? Une invention pour se justifier !


Ce soir , bien fatigué je n'arriverai pas à rédiger cette note de synthèse . Demain, j'espère dans la journée que je trouverai le temps . Elle sera alors distribuée au cours de la rencontre du Point- Blog . ou alors j'en ferai l'énoncé et je la rédigerai ensuite . Bien désolé pour ce soir !

La"chose 3 " tel qu'y veut pas la voir !


Va voir sur Daylimotion ertzart un beau petit film d'Yves Guerin sur la " Maison du Patrimoine "…notre nouveau chantier !
Le DVD sera projeté au cours de notre rencontre du mardi 28 Avril à 19h .











24 avril 2009

La "Chose 2 " Tel qu' y veut pas la voir !

…aller mater La Prugne horribilis sur :
La prugne blogspot .com,

vous y signerez la pétition
qu'on pourrait appeler :
"
C'est l'image de Romagnat qu'on assassine "…

…les riverains
ont bien fait d'alerter tous ceux qui sont attachés à cette commune et à ce qu'elle représente et comme elle se représente mais qui pourrait encore s'étonner que :
le bourg soit le quartier citoyen
par excellence ?

En attendant la Fondation François Farret a affichée son permis de construire…on verra ?… mais si ça devait se faire ça serait chouette ! Imagine: vivant côte à côte les "sosios" qu'on même pas deux caisses ( dixit le Fondateur !) et les apparatchicks dans les beaux apparts avec terrasse des deux côtés et les 3 BM perso garées sur le parking …avec ça si les pauvres ont pas l'envie de d'venir riches rest'ra plus qu'à reinventer les bidonvilles !…La mixité exemplaire ou par l'exemple , comme tu veux mon pôte !
ça devrait quand même être intéressant de suivre un peu qui va ach'ter ça ? C'est pas le châtiau , mais c'est juste en face , et ça s'ra comme à St Trop sur le port quand on est sur le yacht tous ceux qui passent y nous verront sur le pont supérieur …alors tu crois qu'ça valait pas le coup pour eux qu'on leur cache tout le paysage pour leur proposer à la place ce pestacle ? Vont quand même pas s'en plaindre, comme disait l'autre du gouvernement : " La France veut pas moins d'rich, elle veut moins d'pauvres " …et alors si l'exemple vient plus d'en haut, z'auront plus envie d'grimper les prolo ?…Mais ma parole - manqu'rait plus qu'la musique - j'suis entrain d'inventer la complainte d' la Prugne !…je demande sitôt à Enki Bilal ce que ça pourrait donner en images ?

Côté espace public plus un pêt de verdure… comme Allée André Guinard :
signé Farret!… ce garçon est comme Attila : où il passe le gazon trèpasse ! La place d'ailleurs pour rien d'autre semble -il que lui ?

Cet après-midi à côté du panneau, deux porte- flingues du promoteur! J'passais - j'dirai pas qu'y avait des lumières- mais j'me suis quand même invité ! Alors là je vous raconterais un peu après comment ça récite sa leçon la promotion immobilière !
.…après un bon cadrage…on tient le débordement : "c'est la partie habitat social qui assure la faisabilité des appartements de très bon standing"… qui vont privatiser un cône de vision dont la profondeur était jusqu'à
maintenant le bien de tous: cadre de vie, environnement,respiration de la rue , et contribuait à l'image de la ville de Romagnat !…
…j'avais évoqué peu avant l'aspect "pompe à finance "
- du social vers le privatif -dans ce genre d'opération mixte . Le Monsieur avait dit non… Mais c'est pas aux vieux singes qu'on apprends à faire la grimace : étais-je vraiment si loin de la vérité ? Alors si en plus on partageait …Pas d' risque y s'ont promis qu'ils nous diraient tout !
L'esthétique, la polution visuelle ? Le promoteur en a bien conscience , ne dit-il pas sans qu'on lui demande par exemple que : " …tenez, il y aura des panneaux
photovoltaïques , faut bien aller dans le sens de…( le mot est brouillé ), mais ça n'ira pas du tout dans ce cadre "…faudrait pas le pousser beaucoup pour qu'il rajoute : " "comme le reste ! "



"Allons au Verger Simone car c'est la saison des pommes , allons au verger Simone ! "…dit Tonton pourquoi tu essaies de changer d'sujet alors que t'as la tronçonneuse à la main …et si revenait "le temps des cerises" avec de vrais jardiniers de la Solidarité, et non plus des fossoyeurs du "vivre ensemble" ??









La " Chose 1" tel qu' y veut pas la voir !


RAPPEL/RAPPEL/RAPPEL :

Mardi 28 Avril 2009 . 19 heures
Resto l'Autobus Romagnat .


___________________________________________________________________

Y-en à qui ont la banalité comme horizon, ça devient pour eux une manière de voir, de penser mieux d'installer une pensée unique par une forme de violence d'aveuglement, de déni . D'autres voit la singularité parce qu'elle leur parle de la personne et de la Liberté qui sont deux mots pour désigner la même chose y compris dans un groupe oppressé, parce que le singulier parle de visage, de regard les yeux dans les yeux donc de reconnaissance, de tendresse…Voilà donc , les yeux dans les yeux le Calvaire de Romagnat tel que plus ça va , je le vois . Approchons , d'abord la grange du Calvaire du Syndicat Agricole, et puis…

"Quoi qu'il en soit considérant ce lieu dit du calvaire à Romagnat il convient d'admettre que dès qu'on lui porte un regard attentif et attentionné et suffisament averti il appparaît a plus d'un titre assez remarquable . Dans une position très particulière pour un calvaire il échappe du coup à une représentation standard . C'est effectivement une forme très pensée, très construite, compilatoire d'archétypes qui n'entre pas nécessairement dans une stricte définition d'un calvaire, mais constitue un ensemble remarquable .

Cet inventaire sommaire mériterait plus de développement que nous ne saurions lui donner nous-même. C'est pourquoi une mission commandée par la DRAC Auvergne nous paraîtrait indispensable comme préalable à toute action .





1/ Un enclos"paroissial"
massif : sans aller chercher la référence des enclos paroissiaux bretons, l'idée d'un Paradis est bien présente – d'autant plus que l'on est ici en terre vigneronne et horticole et que ceci renvoi à la civilisation Gallo-romaine dont Georges Duby voyait un des marqueurs important de la Basse- Auvergne jusque tard dans la période moderne et dont les "dépouilles" sont encore remarquables . Cet enclos ne peut-être dissocié du calvaire – lui-même ? – il est le Carré de sol, symbole de la terre-mère dans lequel va pouvoir s'inscrire la verticalité qui tend au ciel


2/ Un tertre : il s'inscrit dans le carré et fait figure ici de Golgotha , et il n'est qu'à se souvenir de l'étymologie du mot : la montagne du crâne en référence à la vision squelettique qu'il offre à Jérusalem au regard, pour ne pas manquer d'être fortement troublé par le fait qu'il soit ici, constitué par la terre très chargée de reste d'ossements * – fussent-ils aujourd'hui réduit en poudre –comme évoqué dans les écritures "et tu retourneras à la poussière…" , du carré – qui le constitue et l'on ne peut voir là seulement une "heureuse " coïncidence et c'est cela entre autre qui me fait écrire plus haut : très réfléchi, très construit ! Mais le tertre renvoi aussi à la tradition plus ancienne, du tumulus bien sûr ( la sépulture paléolithique et néolithique) mais aussi celle du "plau" surélevé au centre des places et duquel s' élevé un chêne et très fréquemment un tilleul ayant a charge alors que ses racines s'enfoncent dans le sol ( la terre/mère ) de pointer le ciel de ses branches, l'ensemble symbolique référant au passage entre les deux plans terrestre et céleste et donc l'évocation déjà de la transcendance , " tout naturellement reprise par le christianisme qui substituera à l'arbre la croix du Christ comme ailleurs il érigera sur une " pierre levée "

3/ La grotte : où va être déposé la dépouille du Christ que les Saintes femmes ne retrouveront pas le lendemain, est figurée ici par un élément de maçonnerie qui vient en creux dans le tertre et qui abrite une piéta indissociable de la Passion christique. La grotte c'est bien sûr aussi la caverne et l'allégorie -platonicienne du passage vers la vraie lumière…autre témoignage du caractère savant de cet en semble Romagnatois !

4/ Trois ifs sont là. On peut penser qu'ils y sont depuis l'origine. Ils contribuent grandement à l'harmonie du lieu.

Tout ceci, on doit le répéter, est très ordonné, très pensé et décline ici avec beaucoup de force et de cohérence , donnant à ce site beaucoup de pertinence et une respectabilité particulière et ainsi des raisons largement suffisantes de demeurer ici au titre du Patrimoine. Aussi, quant à cours d'arguments la municipalité oppose que le calvaire sera déplacé, faudrait-il savoir de quoi on parle et en outre la complexité de ce dispositif rendant la chose impossible

NOTE : Il nous a été rapporté très récemment, à plusieurs reprises, qu'au cours des travaux de "tout à l'égout" réalisé en 1950 par l'entreprise Bertrand , les ossements mis à jour au cours des terrassements dans la rue Maréchal Foch à l'emplacement du cimetière décrit par Grégoire de Tours, étaient transportés par Roger Cohade dit le Croc ' (croque-mort ) avec une brouette à l'ossuaire de la rue de la Treille…et non pas, implicitement, au cimetière. CQFD.

23 avril 2009

Participative non bien sûr ! Anticipative? Non plus .

Voilà des mois que le chantier de la rue Jeanne d'Arc ampute le parking de La Pugne de nombreuses places mettant encore plus en évidence le problème de stationnement existant et quand on pense que…CQFD . Mais comme dit le bon Albert Audouard a une voisine qui le questionne à ce sujet à propos des nouveaux immeubles imposés par la municipalité: " si ça pose des problémes de stationnement et de circulation : on verra après ! " Dire que ce bounoume - comme on dit en bourbonnais - a été Président d'université ( administrateur de l'école d'archi aussi !!!!) on se frotte le crâne ! Ce truc là ça doit être comme les vins, il y a des années meilleures que d'autres ? Y devrait connaître Albert la circulation ? Et, Moi qui croyait - parole d' hommes de l'art - que l'Architecture et l'Urbanime étaient d'abord affaire" des circulations ". Note que pour l'homme aussi c'est d'abord ça …la vie d'une manière génèrale c'est d'abord ça ! Dans la tête de certains ça semble le contraire : ça circule plus !
Bref, concernant cette restriction temporaire et prévisible du stationnement à La Prugne - pensaient p'têtre qu'avant le parking était toujours vide et que pour le remplir fallait mettre des immeubles démesurés , faut dire qu'ici i' s'y mettent pas souvent les pieds ! -une municipalité normale eut anticipé - ailleurs "gouverner c'est prévoir" -et aurait proposé une solution provisoire et bien non , pire à lire ce courrier reçu ce matin d'un riverain :


Objet : ça se durcit ?!!

Bonjour ,

Hier après midi, et pour la deuxième fois depuis 15 jours, 2 véhicules garés devant la maison (trottoir opposé, juste après les conteneurs) ont été verbalisés par la police municipale, alors qu'aucun panneau n'interdit le stationnement.
Bien sur, je suis loin d'en tirer des conclusions au regard des évènements, mais j'émets quand même l'hypothèse (désolé, je suis un gros con de scientifique) qu'une décision aurait pu être prise à la hâte pour régler le problème de stationnement dans ce secteur, en prévision du chantier de la rue Jeanne d'Arc et suite aux évènements. Hypothèse que vous m'aiderez à infirmer ou confirmer.

Un des véhicules gagnant hier n'est autre que celui du fils de Catherine et Jean-Marie (La maison rose à gauche en descendant la Maréchal Foch). Catherine exerce le métier de policier à Clermont- Ferrand (et celui de serveuse à la Fête de la Rue) et n'a pas vraiment apprécié ce petit cadeau de la part de ses collègues municipaux. A suivre !!!

Cher ami, si tu veux prendre une bonne Prune, vient don te garer à la Prugne !!!!!! A la Prugne tous les coups - et surtout les mauvais- semblent désormais permis . ( commentaire parole-libre -

Après tu peux passer à la maison pour boire un canon, ça te fera moins mal !!!!

Amitiés .


Démocratie participative + dictature répressive = démocrature anticipative

Atteintes personnelles et culte de la personnalité ?

C'est curieux de recevoir aussi systématiquement les remarques et critiques des autres comme des " Atteintes personnelles ". Peut-être faut-il y voir simplement un des symptômes du culte de la personnalité et sa sale manie de réduire les autres au silence ? C'est drôle ce culte là qui ne nécessite pas d'en avoir justement de la personnalité, il semble même que ce soit un blasphème de l'évoquer !… Peut-être qu'après le symptôme voilà la thérapie ? Pas dit que ça marche …en attendant y aura bien des dègats de fait !

Petite pensée au saut du lit .

22 avril 2009

Acceptez toutes nos excuses pour tant de violence …

Parler leur langage pour peut-être qu'enfin ils comprennent !
Alors ça pourrait donner : " Tous les Amis de Parole-Libre présentent les excuses de tous ceux pour qui vivre ici à un sens particulier à tous ceux qui ont déjà eu à souffrir de la violence , du mépris et de la suffisance de ceux qui prétendaient les écouter , les respecter et les associer à leur exercice du pouvoir…et toutes leurs excuses à ceux qui ne manqueront pas à l'avenir- durant quatre ans encore - d'en souffrir "

A la manière coloniale !

Totalement à l'écart des critères éthiques minimum que l'on attends aujourd'hui de la démocratie de proximité : après le coup d'éclat du calvaire, celui de la Prugne ! On veut nous faire croire que ça commence mal, mais que ça va s'améliorer après………

19 avril 2009

La claire parole de l'Honnête Homme …

Un Homme qui n'étant pas du bourg, qui, depuis plusieurs années vient à pied chaque matin y chercher son pain, dans un des derniers commerces qui demeure … ne peut pas être un mauvais Homme !
Et c'est ainsi, dans cet exercice si j'ose dire que nous nous sommes croisés pendant longtemps , puis nous nous sommes salués; puis encore après, d'autres échos m'étant revenus par ailleurs à son propos nous offrirent le prétexte a échanger quelques mots; puis nous connaissant un peu plus s'est établie entre nous une sorte d'attirance peut-être, sûrement une forme de confiance qui m'a value de recevoir un jour le courrier suivant précédé d'un petit mot … ce dont je lui serai à jamais reconnaissant .
Tout est dit dans cet envoi et rien de trop ! On aimerait n'avoir rien à y rajouter et pourtant… on sait que ce n'est pas le cas, tant cette décision d'aliéner le
calvaire-ossuaire n'a rien à voir avec la pensée humaniste et divise !…

Montaigne comme tu lui ressembles …

________________________________________________________________
Petit mot d'accompagnement adressé à Bernard Quinsat par l' Honnête Homme .

Merci de ta confiance. J'avais, au moment de la pétition relative aux logements de l'allée Guinard, envoyé le courriel ci-dessous à François FARRET. Il m'a répondu quelque temps après, que l'affaire du calvaire avait été vue avec le curé de la paroisse et le diocèse, et qu'il n'y avait pas de problème, qu'ils étaient d'accord ! ........
Bien à toi, et bon week-end.

Lettre qu' a reçu François Farret, Maire de Romagnat de la part de l'honnête homme, à propos du calvaire .

Bonjour,
Une pétition circule actuellement concernant la réalisation de logements à loyers modérés allée Guinard. Je n'ai pas l'intention de répondre à ce genre de papier, car il n'est pas signé. La moindre des choses fût que son ou ses auteurs prissent leurs responsabilités et signent ce document. Je préfère répondre directement à vous en vous faisant part de mon sentiment. En ce qui concerne le calvaire, je crois que ce serait une erreur politique et psychologique que de décider son transfert. Quelles que soient les idées des uns et des autres, que l'on soit croyant ou pas, on ne touche pas à ce genre de choses.
Pour ce qui est des logements sociaux, il est bien évident que je suis tout à fait pour . Toutefois, je me demande si d'édifier des R+3 ne va peser un peu lourd dans le contexte du quartier. Des R+2 me semblerait plus sage. Soit réaliser 10 logements au lieu de 15. Cela ne veut pas dire qu'il faille limiter le nombre de logements sociaux sur la commune, bien au contraire, mais de trouver un autre endroit pour faire les cinq qui manqueraient, plus quelques autres.
Cordialement à vous.

17 avril 2009

La drôle d'histoire d'un scandale ordinaire !

Situation : ça se passe au cours de la réunion publique du 9 Avril 2009, qui restera comme le jeudi noir de l'équipe municipale ! le Maire François Farret a donc proposé ce "conseil participatif " à " la population " - on repense inévitablement à Tati mais version "Jour de défaite " ! -en vue de s'expliquer, sur des projets qui seraient à ce point extraordinaires que leur communication s'est avérée problématique… faut dire qu'avec "la population" des fois !
Bref en guise d'explication du Maire et son adjoint à leurs administés , c'est une vraie leçon que leur administre les citoyens concernés…si même les citoyens se mèlent de la démocratie : nous voilà beau !
Les autres élus présents, comme en chapitre au premier rang, dos tourné au public, "s'obligent" à un grand recueillement le nez dans leurs godasses, l'adjoint à l'urba reste comme à son habitude ; Baba, quant au Maire à plusieurs reprises la tête enfouie dans les mains -comme s'il venait de prendre une série - s' offre une magistrale "glissade maison" qui en dit long sur son état d'épuisement ! Ma parole, serait-il être KO debout… je crois qu'il doit être compté, ce que je fais et voilà ci-dessous ce que ça donne :
________________________________________________________________

De : Bernard Quinsat
Date : 12 avril 2009 19:04:59 HAEC
À : François FARRET , Cécile Joachin , jean claude BENAY , michel JOACHIN
Objet : Question rècurente de relationnel Presse .

Bonjour ,

François, j'ose espérer que tu as mesuré à l'occasion de la réunion de jeudi les profondes blessures que tes choix et tes manières violentes et ambigues ont infligées au corps social et quel camouflet tu fais supporter à la démocratie . Ceci n'est sans doute pas ton analyse, ma foi tant pis pour toi … mais au juste, au jeu des questions-réponses auquel tu te défausses systématiquement, sans beaucoup de réussite il faut bien admettre : quelle est ton analyse ?

Bref, parmi les fois ou tu as dépassé la ligne jaune et qui sont nombreuses - vous êtes trop nombreux à avoir le goût des voitures puissantes- une pour l'heure retient mon attention , parce que c'est la plus grave : ton rapport à l'information !

Qu'il me soit permis de te rappeler la nature et les circonstances de ton aveu devant une assistance d'une soixantaine de personnes réunies à ton initiative :

Faisant suite à l'attitude très méprisante de Jean-Claude Benay relative aux échos que la presse a donnée jusqu'à maintenant à l'affaire du calvaire - montrant au passage que là aussi il ne connaissait que bien incomplètement son dossier et note aussi que ton staff - com n'est pas venu à ce moment là à son secours - Michel Cournol lui a fait remarquer qu'effectivement le sujet avait fait la une du "Semeur Hebdo " le 20/3/2009 et que c'est certainement grâce à cela que l'article que nous avions proposé à La Montagne - via la correspondante locale Cécile Joachin * - est paru deux ou trois jours après dans la PQR à savoir le 22/3/2009 alors qu'il invitait à assister à la réunion du conseil municipal du 4/3/2009 ( dans le blog Parole-libre : billet du 21mars :" Une é'farretante mauvaise foi " et le 22 mars : "Le jour se léve…la vérité aussi : l'enquête ! "… ce blog, ça finira par être une mémoire ! )

Cet article était donc d'une certaine manière, daté, ce qui posait immédiatement la question du pourquoi il n'était pas paru à la date opportune et du pourquoi et du comment il avait été retenu, puis finalement diffusé . A cette derniére question il est facile de comprendre que La Montagne -" alertée " par la parution du Semeur - vis a vis de ses lecteurs ( ou sa correspondante vis à vis de son employeur) ne pouvait pas passer sous silence ce qui risquait de devenir une affaire. Pour le restant , et fidéle à tes habitudes du déni, tu as vu là une atteinte personnelle**, on peut imaginer, à l'encontre de Cécile Joachin même si tu ne l'as pas nommée*** , où aussi du coup, envers toi même puisque tu as juré tes grands Dieux, aussitôt la remarque faite, que le communiqué avait été expédié le jour même !
Comment le savais tu ? Est ce donc que les communiqués - certains du moins à caractère politique- transiteraient pour " imprimatur " sur ton bureau de maire ? Est ce qu'à l'occasion ils seraient revus par le service communication de la Mairie ? A cette première question tu as répondu bien à ta manière que : " tu savais, parce que tu savais : point " , deux fois, trois peut-être et puis que: " tu savais parce que vous étiez amis , mieux même que c'était normal parce que vous étiez amis" !
Pauvre François Farret, quelle folie t'habite pour que tu puisses à ce point là perdre les pédales ? Te rends tu comptes de ce que tu venais de dire là ? Mes Yeux dans tes yeux - que j'ai tenté d'obliger à me regarder- je t'ai répété trois fois je crois : " non François tu n'as pas le droit", " Non François tu n'as pas le droit "…Je crois que tu étais alors hagard, perdus quelques instants alors que tu venais certes de te perdre mais que tu venais de la perdre aussi ! Il faut décidément apporter beaucoup de soins à choisir ses amis a-t-elle peut-être pensée à cet instant, " jurant qu'on ne l'y reprendrait plus"… mais c'était un peu tard . En invoquant l'amitié, tu ne venais pas de vous trouver des circonstances atténuantes mais au contraire des arguments aggravants…et encore, peu de gens dans la salle savaient sans doute à cet instant qu'en plus, Cécile Joachin était secrétaire de la section du PS de Romagnat où elle t'avait succédée . Tu vois François, le totalitarisme , ça commence quand on pense que TOUT pourrait- être lié et que si c'est pour la bonne cause ce ne serait pas grave : La fin justifie les moyens …tu connais ?

Sais tu François Farret, que nous sommes là, face à la pire des collusions : le pouvoir et la presse, le pire des conflits d'intérêt ! Le local et la proximité ne doit pas nous épargner les rapprochement avec des situations comme Okrent et Kouchner, Strauss-Khan et Sinclair, Boorlo et Schoenberg où presque l'ensemble de la presse nationale avec le pouvoir ! Rien n'est vraiment défendable là dedans, et j'espère que tu ne te sens pas encore totalement affranchi des règles minimales d'Ethique ?

J'attends donc avec tous ceux qui étaient là ce jeudi soir et ceux qui seront alertés par d'autres moyens une réaction de ta part ! Quelle sera-t-elle ? Je n'en sais rien, peut-être même que je doute qu'elle soit . Peu importe, de mon côté je vais aller vers ce que ma conscience me commande et que mes moyens m'autorisent pour tenter que soit clarifiée une situation aussi confuse et préjudiciable à la démocratie même .

Lamentable, vraiment lamentable … le reste était à l'avenant !

Bernard Quinsat .
Citoyen ordinaire
et Président de Romagnat-Patrimoine
Association .

________________________________________________

* Nous avions à cette occasion bien attiré l'attention de Melle Joachin sur cette situation, elle s'en était bien évidemment montré outré …alors que vu la suite, si elle avait sa carte de presse devrait être qualifié de faute grave au plan déontologique . L'inqualifiable attitude de Michel Joaquin, son père , arpentant l'autre soir l'allée centrale pour approcher le micro, et insultant dans sa barbe Michel Cournol, n'est bien sûr pas une indication innocente

**c'est un de tes arguments favori pour te défendre alors que tu ne sembles pas t'interroger si d'y avoir recours sans que la chose soit avérée est en soi une attaque personnelle ? Note que si tu en es convaincu il ne faut pas hésiter à nous poursuivre car sache que dans le cas contraire la chose ne nous poserait aucun cas de consciencece qui si tu continuais à utiliser ce recours nous aménerait à te poursuivre à ce motif .

***as-tu noté cette difficulté que tu as à nommer les choses- échapper en quelque sorte - la démocratie participative par exemple dixit :" c'est une chose compliquée qui est chaque fois différente, etc "… bref l'inqualifiable…l'innommable, "l'innominé " quoi ! … Eh oui on est toujours dans ce pseudo religieux dont parle François Furet - et les analystes aussi beaucoup à propos de Ségo - que je crois tu gagnerais à aller consulter à ce sujet aujourd'hui sur mon blog !… pour l'éloge de la fuite je me promets un jour de ressortir Laborit !

_________________________________________________________________

16 avril 2009

ROMAGNAT-PATRIMOINE : ATELIER D'URBANISME !


Le Cœur de ville constituera le thème du prochain Atelier d'Urbanisme de l'association ROMAGNAT-PATRIMOINE du Mardi 5 mai de 18h30 à 20h à la Maison du Patrimoine.…petite balade après comme travaux pratiques ?
__________________________

Un atelier de Romagnat- Patrimoine c' est quoi ? Un groupe évolutif de 15 personnes au plus qui se réunissent pour une activité, ou des sortes de Think-Thank où devant des auto-invités sont exposés les réfléxions et points de vue de notre groupe ou d'un autre . Ils sont nos " Grands témoins "un peu rapporteurs aussi y caftent par ci, par là et s'ront même pas punis , au contraire inscrits au tableau d'honneur dans la maison du patrimoine ! ça vous intéresse ? N'hésitez pas, prenez contact par mail à : romagnatpatrimoine@gmail.com !
La réflexion , le jardin, la littérature, le verger et un peu la philosophie, la vigne et la poésie passionnément, la maison et l'humanisme à fond les ballons , des expo et des conf, les fours à chaux etc…c'est pas l'activité qui manque et si vous devenez accroc vous pourrez être hébergés chez : Les Ami(e)s de Romagnat-Patrimoine ! Un seul mot d'ordre l'esprit du Loisir c'est à dire de La Liberté et ce qu'elle exige d'engagement et non la servitude des loisirs !
Ici on est résolument singulier-pluriel ! ……Péripatéticien aussi ? Pardi que oui …Eh! si te plaît, encore une question : la Plainte dans tout ça t'en fais quoi ? Tu veux vraiment savoir où je me la met la Plainte ? Tu connais l'expression "la paille au cul et l'feu dedans" ? Eh bien, pour la Plainte c'est la même !


_________________________________________________________________

Le projet de Cœur de ville représente un enjeu considérable et tient une place tout à fait spéciale dans les réflèxions de Romagnat-Patrimoine . Il constitue pour moi aussi une préoccupation déjà ancienne .

Trois raisons toutefois pourraient justifier l'opportunité qu'il y a à pousser plus loin et presque dans l' urgence notre travail :

1/ Les sollicitations que j'ai reçu à cet égard depuis la publication de mes propositions "illustrées " sur ce blog durant la dernière campagne électorale, avec un intérêt qui ne se dément pas comme il m'a été rapporté par plusieurs sources…dont une ou deux me confiant même que la Mairie essaierait de placer l'idée de " Brasserie du Parc " -découverte sur Parole-Libre - pour éventuellement promouvoir la très " séduisante " idée d' une Pizzéria !

2/ L'opportunité à ne pas manquer avec le projet d'immeuble de L'Ophis derrière le centre commercial de Bezance, à la place des anciens garages des "cîtés Michelin". Certes le terrain leur appartient mais depuis peu l'enjeu du Cœur de ville a quelque peu changé la donne , et doit être pris en compte à cet endroit, où se tient l' ultime possibilité foncière de réaliser le parking indispensable à la réussite du " nouveau centre" mais constituant aussi un stationnement très utile - de nuit - pour le bourg qui se trouve être à deux pas ! Quand on sait qu'un jour ou l'autre se fera inévitablement en limite de cette parcelle la digue du bassin d'orage on peut facilement imaginer que dans la hauteur de la digue puissent être réalisé deux niveaux de parking sur lesquels serait édifié le projet de l' Ophis.

3/ La menace que constitue l'élargissement de l'avenue Gergovia pour accéder a la place François Mitterand ressortie des cartons , sans doute au nom de "la modernité " par la nouvelle municipalité ! Ubuesque autant qu' Haussmanienne et ceausescounesque et archaîque fantasme alors que toutes les solutions d'évitement - qui était les bonnes solutions ! - ont été obérées par toutes les municipalités qui se sont succédées ! Même si l'on sait que ceci n'est qu'un alibi pour justifier le renoncement à la réalisation d' un programme d'habitat social dans le boulodrôme et les conséquences qui s'en sont suivies comme l'ont reconnu enfin le Maire et son adjoint à l'urbanisme au cours de la désormais fameuse réunion du Jeudi Noir ( 9 Avril 2009 ) qui signa la déroute intellectuele de cette équipe. Quoi qu'il en soit nous devons réaffirmer que conceptuellement il est impossible de concevoir de maniére pertinente ce Cœur de ville sans renoncer à y intégrer les deux tiers hauts de la place François Mitterrand . Ils participent d'un autre sous-ensemble pour lequel la réalisation des logements du terrain de boule et le giratoire du carrefour rue de la Treille /Avenue Gergovia sont des données à la fois révélatrices et structurantes .
En limitant ainsi par le haut cet espace on réduirait l'effet couloir , et on renoncerait avec bonheur à un lien chimérique avec rien… En renonçant par ailleurs à la solution à l'ancienne, du catastrophique élargissement de l' Avenue Gergovia on limiterait le côté autoroutier ou gare de triage de la place F. Mitterand totalement dévolue à ce jour à la circulation . Echappez à l'habitude et ayez la curiosité de compter le nombre de voies juxtaposées dans cet espace : incroyable, absolument e'farretant














Ces clichés aériens , assez anciens valent mieux peut-être que ceux plus modernes de Goggle -Hearth pour mettre en évidence deux espaces répartis- pour les besoins de la démonstration - de part et d'autre du " Sapin " -comme on dit ici du cédre - 2/3 en Amont , 1/3 en aval pour l'espace qui nous préoccupe, suffisant pour un " Cœur de ville" réussi et que viendrait parasiter dès sa conception l'autre partie !…… Il n'y a qu'en géométrie que l'on peut raisonner juste sur une figure fausse !

____________________________________________________________
Cœur de ville , une histoire particulière aussi !

C'est en 1995 alors que les commerçants du quartier Le Port- St Genés et l' OPAC- tel Opac, tel Ophis déjà !- m'avait confié la conception et la réalisation des Pascalines que
j'ai employé la première fois l'expression : Cœur de ville ( je ne l'ai pas inventée , cueillie tout juste !) …on espérait sans doute que je ferais battre quelque chose à l'unisson de la réhabilitation du vieux quartier alors à centre ville j'avais préféré Cœur de ville et je crois vraiment que quelque chose avait battu cette semaine là : certains s'en remettent à peine ! J'ai fait le truc à ma manière : pour que tous se costument, je me suis costumé le premier, pour que tout le monde chante, j'ai gueulé à tue tête sous les porches et sur les toîts, et pour que beaucoup rêvent éveillés j'ai connu avec ma petite équipe -à qui je dédie ce texte - beaucoup de nuits sans sommeil . J'ai écrit- un vrai-faux sonnet et des inédits de Baise Pascal tout droits sortis de mon cru - toujours plus nombreux, on a fait des fois et des fois le tour du cœur sur un jeu de dames, je me suis égosillé *, j'ai fait dessiner mon même-ami Bernard Deubelbeiss …et j'ai permis à des cochons de déambuler dans les rues , ce que la DRAC ne m'a jamais vraiment pardonnée : tout le monde n'est pas Olivier Perrier des Fédérés de Montluçon ! …et moi je ne suis que Bernard Quinsat Colporteur de nul part .

A la suite, quelques images d'une Aventure réussie…trop tôt peut-être ?
Mais comme souvent ça leur fait peur
…mais Cœur de ville tu me fais battre encore !

…me fait battre encore ? Je conserve la formule elle ferait le bonheur de plus d'un psychanalyste !

*
Ah! oui j'allais oublié; le dernier soir je me suis saoulé- comme un cochon- à la téquila …c'était la première fois que j'en buvais et nous venions d'embraser la cathédrale !


















15 avril 2009

Communiqué de presse .

Communiqué de presse 15/04/2009 - Priére d'insérer MERCI


Un Point-Blog : "Problème de calvaire ou probléme politique ? "
Ou Rencontre vivante autour d'un blog ou du Blog " Parole-libre
___________________________________________________________
Deux pieces jointes 1/ Leaflet 2/ Calvaire de Romagnat : Photo du Christ en croix sculpture de Jean Chauchard commande de la municipalité de Romagnat 1987 .
__________________________________________________________

Bernard Quinsat, est connu comme un acteur singulier de la vie régionale avec Chamina, Transmassif, Colportage les Arts du Chemin , ou encore les Fours à chaux . Plus localement à Romagnat commune où il est né et vit depuis plus de 60 ans, il s'est invité durant la dernière campagne des élections municipales en créant un blog :

parole-libre blogspot.com .

Depuis notre "spectateur engagé " comme aurait dit Raymond Aron n'a pas cessé "d'émettre ", et avec le souci d'entrer en pleine responsabilité de ses écrits n'a cessé de former le souhait de proposer, à fréquence irrégulière, sous le nom de Point- Blog , des rencontres vivantes avec ses lecteurs qu'ils soient supporteurs ou détracteurs des points de vue qui y sont défendus . Ce sera chose faite, pour une première, le 28 Avril à 19 heures au restaurant de l'autobus à Romagnat sur le thème : " Probléme de calvaire ou Probléme politique " .

Le nombre de places étant réduit et pour rester dans une logique Internet, les réservations devront être faites avant le 24 Avril par mail à l'adresse :
Romagnatpatrimoine@gmail.com
Ces réservations (gratuites) devront être accompagnées des questions référencées au blog Parole-libre ( titre du billet et jour de parution ) les seules auxquelles au cours de la rencontre du 28 seront apportées des réponses non suivies de débat celui-ci devant alimenter par la suite une correspondance internet reprise dans le Blog .

Dans la blogosphére l' initiative apparaît comme très originale et susceptible d'initier une évolution de cette pratique qui pour l'heure se trouve là à la limite technique de son propre systéme …et on aura compris du coup que beaucoup de monde demande à voir !

A 18h15 le Point-Blog sera précédé, Rue de la Treille d'une visite commentée du Calvaire-Ossuaire et de son environnement par Bernard Quinsat au titre de l'association Romagnat–Patrimoine créèe récemment pour répondre au besoin de valorisation de la grande richesse patrimoniale de la commune de Romagnat -partie prenante de l'ensemble du plateau de Gergovie – et aux menaces qui pèsent sur elles, compte tenu des nouveaux pouvoirs que la loi SRU peut donner à des responsables territoriaux qui n'ont pas pour le patrimoine une grande sensibilité !

__________________________________________________________
A 13h un déjeuner de presse devrait permettre de relayer plus largement ces informations . Il sera suivi d'une visite sur le terrain : calvaire , boulodrome, ancienne école : les sites abandonnés pour l'habitat social et les conséquences !!!!!!!! etc…

REJOUISSANCES : 1er Rappel !



Où il est dit qu'on ne peut pas jouer avec les symboles , comme on déplace des Abribus pour les mettre aux nouvelles
normes …surtout quand c'est pour d'autres symboles ! Il y a toujours un précédent, une jurisprudence, une antériorité, un existant dont le nouveau doit tenir compte surtout si comme il dit il a "des valeurs ": la tolérance, le respect des différences, la diversité, la mixité, le patrimoine et tutti quanti …


13 avril 2009

A La Prugne comme ailleurs :Les mêmes causes produisent les mêmes effet !

APPEL du 13 AVRIL : Un Romagnatois parle aux Romagnatois ! Toute affaire cessante courez voir le Blog des résistants de La Prugne : http://laprugne.blogspot.com
_________________________________________________________________

Où était la compétence et l'intégrité et la citoyenneté ? Bien dommage pour ceux qui n'ont pas assisté au " conseil participatif " du jeudi 9 Avril , mais convenons que ce n'était pas facile d'être au courant, les services de la Mairie eux-même ignoraient la tenue de cette réunion !!! Malgré le départ des cloches, à cette occasion, l'heure de Vérité a été frappée fortement comme les treize coups de minuit d'une imposture , le bal des vampires en accoustique et les suceurs étaient blêmes et on peut penser un tantinet blettes également ! Le point culminant de la soirée , le montage Power-Point préparé , projeté et commenté par ceux du comité de La Prugne au cours de cette rencontre , magnifique, extraordinaire, émotion devant tant de gachis citoyen due à la soif de pouvoir et le goût de l'idéologie qui engendre la peur de l'autre et son rejet dans les écarts de la résistance : Aux larmes Citoyens !

Commentaire suite à la parution de leur montage sur leur blog :

Il ne s'agissait plus seulement de mots, on a vu la Marque de ceux qui veulent des changements trop radicaux et pour qui tout ce qui est de l'ordre de l'ancien et de le l'habitude fait obstacle à la vision de ce monde nouveau dont ils croient avoir la charge de mettre en place. Rendre méconnaissable, défigurer, faire disparaître des traces, masquer comme c'est le cas ici est alors pour eux la tâche la plus urgente, prioritaire : il n'est que de constater en regardant en boucle votre présentation !
C'est leur marque, leur griffe et elle fait mal car de peur que " la population " ne s'aperçoive pas du "Grand Œuvre" en action , il faut qu'ils stigmatisent et ça ne peut pas se faire sans violence ! Et ainsi se développe une forme moderne d'obscurantisme …il a figure de molosse qu'on peut croire ami, un temps et puis soudainement il se retourne contre vous et vous mord …gare alors aux enfants et à ceux qui en ont l'angélisme !
Masquer , soustraire au regard qu'il soit quotidien ou celui du visiteur pour que s'impose " l'image d'une ville " sur les décombres de celle qui nous est chère qui est notre environnement et qu'on nous envie ! C'est à cette fin aussi que s'est faite ici l'alliance douteuse avec le promoteur contre les gens !
Pour finir en beauté : les gens ! Je ne peux contrairement à ce qui a été le cas oublier les Gens Eh! oui les gens là dedans ? Et bien il y a ceux qui viendront et qui seront contents sans doute, ceux qui resteront comme en un exil parce qu'ils ne pourront pas faire autrement et puis ceux qui pas heureux partiront c'est simple…comme disent la Mairie et le promoteur : ils sont libres !
Comme on dit ce sont les plus génès qui s'en vont, mais qui sont là-dedans les Sans-Gène ou dit autrement les fauteurs de gène ?
On est en train de faire un casse sur un quartier, on aurait paraît il tué des rêves et des âmes , on a fracturé le lien social . Mais qui sont les voyous ? Que fait donc la police ? Manquerait plus que ça qu'il faille la faire soi- même ?
Ça se passe toujours comme ça ! Vous souvenez-vous de ce film récent, moyen-oriental ? C'est l'histoire d'une dame palestinienne très attachée à son verger d'orangers doublement attachée parce qu'elle le tient de son père et aussi parce qu'il la fait vivre…on s'alimente toujours à plusieurs sources ! Les Israéliens ont alors commencé à monter leur mur de la honte pour enfermer leurs peurs …il passe en bordure de son champ, où alors le coupe t-il, où alors l l'isole ? Peu importe : elle se bagarre comme une perdue et à la fin elle n'a pas d'autre recours que de partir ! Normal : RAISON d'ETAT !

Question subsidiaire : là dedans quelles sont leurs peurs ? Celle des citoyens ?

Bernard Quinsat . Président Romagnat-Patrimoine .

12 avril 2009

Le week-end sera long : un peu de lecture !

Chose promises depuis longtemps !…La gauche et la droite démocratiques sont absolument nécessaire au bon fonctionnement de la démocratie . La présence des deux autres siamois ( NS + SR = NSR) pour lesquels tout est bon pour accéder au pouvoir et du coup pas très regardant sur ce qui les bouste, brouille actuellement les pistes . Le Ségolinisme est ainsi entre autre cette énorme voie d'eau gauchiste qui tend à faire couler le PS qui ,de la sorte trop pris à écoper ne peut pas répondre aux responsabilités politiques qui sont les siennes pour le bon fonctionnement démocratique , ce dont profite l'autre siamois . Aussi, l'évocation du travail de François Furet reléve pour moi d'une action de santé publique ! De la compréhension de cette œuvre dépend totalement la clarification politique qui devrait entraîner les siamois ( NSR) à leur perte ! En cette période où la vacuité de la notion de crise sert de caisse de résonnance aux idées les plus ineptes ,on reparle du communisme dans certains salons à la mode , où il retrouve une certaine ferveur comme chez Toni Négri qui inspira si fort les………… qui verrait bien pour lui un deal avec " le capitalisme avancé" ?!?!!! Le Marxisme-Léninisme reste malgré toutquand même pas très présentable - clin d'œil à l'ami Dédé Chassaigne - Par contre chez les Bobo's prêts à relever l'illusion, le gauchisme séduit encore les romantiques, il est ce cheval de Troie totalitaire susceptible de pénétrer la démocratie et de la terrasser en vue de …en vue de quoi au juste ? Vous disiez à l'injuste , je préfère !

Chercher les correspondances locales et je crois que vous aurez gagné au jeu de la lucidité !L'avantage c'est que vous ferez d'une pierre deux coup : en démontant la maniére de procéder d'un extréme vous comprenez tout du fonctionnement de l'autre ! Tout boni …

Pour compléter bien sûr et aborder au cœur de notre sujet , "l'état de la démocratie à Romagnat aujourd'hui : réminiscence de l'idée sans culotte " lire à tout prix du même : "Penser la révolution française " et " le dictionnaire critique de la révolution française "…un jour prochain , je cusinerai Vincent Peillon et son dérisoire : " La révolution française n'est pas finie " ou comment un nain tente de s'en prendre à François Furet et tout sera dit de la démocratie participative comme imposture dangereuse !




Probléme de calvaire ou Probléme politique et idéologique ?

fjkl